30.3.08

Ainda sobre Cabo Verde ____________ reencaminho este e-mail de Pierre Mayrand, recebido agora mesmo !

De:
Pierre Mayrand (pierremayrand@sapo.pt)

domingo, 30 de março de 2008 22:07:51


Para:
Isabel Victor (
isabelvictor150@hotmail.com)


... compte tenu que j'ai du mal à transmettre, voudrais-tu inscrire le commentaire suivant: En rêvant de l'Archipel du Cap Vert. Je fis escale, il y a bien longtemps , avec une équipe d'intervention muséologique portugaise, dirigée par M. Moutinho. Nous étions en route pour la Guinée-Bissau. Gaudibert et Marie Odile De Bary nous accompagnaient. J'ai conservé un vif souvenir de ce séjours. Notre exposition de rue, dans une atmosphère frénétique de Carnaval: Bissau - Bissau. C'était l´´epoque de la RUE. En parcourant le manifeste de Sao Vicente, je vois une porte grande ouverte sur des actions prometteuses. J'imagine un musée insulaire (l'écomusée de l' Archipel ) sous forme d'installations muséologiques prenant place dans les marchés publics de plein air, comme ce fut le cas, il y a plus de vingt ans en Guinée (?). Une animation et des présentations muséales vivantes gérées par des comités de marchands, assistés par des animateurs muséologues: Une estrade pour des spectacles ou des démonstrations muséologiques, des établis de cueillette de la mémoire collective, d'écriture etc, un stand d'exposition des témoins matériels réinterprétés en fonction du présent , ateliers filmiques, de communication oratoire etc Les noyaux insulairent seraient réunis en fédération écomuséale dont le but principal pourrait être de dresser la carte de la configuration humaine et naturelle de l'archipel, d'établir des rapports avec des groupes africains, afro américains ...Je m'avance peut être un peu trop. Quelle est l'opinion des participants au groupe contact Portugal-Cap Vert , formateurs, inscrits à l' atelier ? Pierre, toujours en quête dáventures humaines révélatrices du génie créateur, osées.

Pierre Mayrand, em campo aberto, questiona-se, questiona-nos _______________________ sobre o MINOM

Pierre Mayrand - Québec - Maio 2006 (foto iv)

_____________

( ... )

après une journée de travail, complétant tous les détails de l'animation, soucieux de demeurer conformes à la vocation communautaire du Musée de Carapateira qui sera inauguré le 2 mai lors d'un repas sur la Place publique du Marché, auquel toute la population est conviée dans le style des évènements de Molinos - vous y serez, n'est-ce pas ? - une manifestation placée sous le signe du MINOM, aussi dernières retouches à communication de Québec : L'exposition, la face déchaînée du Musée, soit la distanciation prise par celle-ci face à l'instiyution, mes pensées me ramènent à notre MINOM. Après mon dernier exercice de quantification et de catégorisation des adhérants, une brève tentative de proposer une grille qualitative dans l'espace restreint d'un courriel. Adhérants pleinement informés (25%), sympathisants peu informés ou émettant des réserves (25%), curieux (10%), individus ou groupes impliqués dans l'expérimentation sociale (20%, individus versés dans la rhétorique (10%), individus engagés dans l'organisation, actifs ou peu actifs (10%). Est-ce à peu près juste ? Que faire pour atteindre un meilleur équilibre dans l'entendement du MINOM, le faire sortir du ghetto du Conseil d'administration ? A mon avis, seules les actions exemplaires, comme dans le passé, rallumeront la flamme , aujourd'hui vacillante, de notre mouvement. La voix des Matéo, des Odalice, des Vasquez, des Raul ...qui raisonnent dans nos coeurs et dans nos esprits ... pourquoi pas les nôtres ? Le Lion

______________________