21.4.08

Vent déchainé

De: Pierre Mayrand (pierremayrand@sapo.pt)

agite les pensées les plus folles. La muséologie étant au centre de mes pensées, à travers elles ceux et celles qui recèlent des trésors d'ingénuosité, à goûter. La sagesse, top lassante. Je me suis considéré comme un guru, jamais comme un sage, considérant la sagesse comme un arrêt. C'est pourquoi, ironie, humour, iconoclasme, blasphème, sont les plus fidèles compagnons serviteurs du muséologue aux prises avec le vent.



Pierre

1 comentário:

pentelho real disse...

uma surpresa tão agradável ouvir esta canção. ao tempo, já nem me lembrava...